Aller-retour pour Itaque avec le Teatro del Lemming

Publié le Wednesday 29 April 2015

Après Edipo, Dioniso and Amore e psiche, Odisseo est la dernière pièce d’une série intitulée Tetralogy Of The Spectator, proposée par la troupe italienne du Teatro del Lemming. Il y a quelques mois, Berlin Poche s’était mis dans la peau d’Œdipe, les yeux bandés, pour vivre une expérience théâtrale pour le moins déroutante. Poussés par la curiosité, nous nous sommes donc rendus à la représentation d’Odisseo pour voir ce qu’ils nous réservaient cette fois-ci… À peine arrivés, il nous faut retirer veste, bijoux, chaussures et a priori, car la rencontre avec la figure mythologique promet d’être intense.

 

Odysseus_tdl_2
 
Dans ses pièces, le Teatro del Lemming refuse la sacralité accordée au théâtre en repensant radicalement le lien entre acteur et spectateur. Il n’est donc pas question de rester sagement assis sur sa chaise pour passivement recevoir le texte d’auteurs antiques. C’est ici en bribes qu’est déliré le texte, décharné, ramené à l’essentiel pour prodiguer toute la force aux mots. La pièce se vit et se ressent à travers chaque souffle des comédiens car rien n’est laissé au hasard.
 
Le voyage éprouvant d’Ulysse pour retrouver son île d’Itaque s’effectue pieds nus, dans la pénombre d’un théâtre avec pour seul accessoire une lanterne éclairant votre chemin et celui de vos compagnons d’infortune. Car vous n’êtes pas seuls dans ce périple ! Trente-deux autres spectateurs cherchent eux aussi éperdument la voie qui les mènera jusqu’à Itaque. Le chemin est parsemé d’embûches et ponctué par de multiples sons : du chant envoûtant et mortifère des sirènes aux cris déchirants de Télémaque, l’ouïe est le premier sens sollicité et malmené. Les autres sens ne sont pas en reste puisque toute la spécificité de la pièce réside dans la participation sensorielle du spectateur. Le mouvement perpétuel des acteurs tantôt vous guide, vous entoure, tantôt vous menace par des gestes brusques : dans ce voyage itinérant, impossible de savoir à qui se fier.

 

foto odisseo2_2
 
C’est un Ulysse perdu et multiforme que les trentre-trois spectateurs incarnent, soumis à des choix cornéliens. Les dix années d’errance d’Ulysse pour rejoindre son île ionienne sont ici vécues en accéléré pendant trente minutes. Sans cesse ballottés par des vents contraires et des flots capricieux, vous aborderez les contrées inconnues se dissimulant derrière des portes closes. Le voyage n’est pas de tout repos et sa circularité fait écho au tragique de la mythologie. Bientôt le dessein s’accomplit, le cercle s’achève par le retour tant attendu au foyer, où Pénélope a dressé une table digne d’un festin. Le tintement des verres de vin qui s’entrechoquent résonnent dans le théâtre pour célébrer le retour d’Ulysse.
 
Le Teatro del Lemming livre donc à nouveau une pièce qui se démarque par sa force et sa singularité en bousculant les conventions. Le corps est reconsidéré dans sa plénitude, placé au cœur du spectacle, pour une expérience théâtrale organique avant d’être cognitive : « At the end, the best way to travel is to feel. Feel everything in every way. »
 
 

Sefana Boucherit

 
 
Odisseo
Theater Forum Kreuzberg
Du 24 au 26 avril 2015
Tfk-berlin.de
Teatrodellemming.it

Partagez cet article

Leave a Reply

  • BERLIN POCHE #74 - JUILLET/AOÛT 2015
  • BERLIN POCHE #73 - JUIN 2015
  • BERLIN POCHE #72 - MAI 2015
  • BERLIN POCHE #71 - AVRIL 2015
  • BERLIN POCHE #70 - MARS 2015
  • BERLIN POCHE #69 - FÉVRIER 2015
  • BERLIN POCHE #68 - DÉC.14/JAN.15
  • BERLIN POCHE #67 - NOVEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #66 - OCTOBRE 2014
  • BERLIN POCHE #65 - SEPTEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #64 - JUILLET/AOÛT 2014
  • BERLIN POCHE #63 - JUIN 2014
  • BERLIN POCHE #62 - MAI 2014
  • BERLIN POCHE #61 - AVRIL 2014
  • BERLIN POCHE #60 - MARS 2014
  • BERLIN POCHE #59 - FÉVRIER 2014
  • BERLIN POCHE #58 - JANVIER 2014
  • BERLIN POCHE #57 - DÉCEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #56 - NOVEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #55 - OCTOBRE 2013
  • BERLIN POCHE #54 - SEPTEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #53 - JUILLET / AOÛT 2013
  • BERLIN POCHE #52 - JUIN 2013
  • BERLIN POCHE #51 - MAI 2013
  • BERLIN POCHE #50 - AVRIL 2013
  • BERLIN POCHE #49 - MARS 2013
  • BERLIN POCHE #48 - FÉV 2013