TT15: La rage incontrôlable de monsieur R.

Publié le Thursday 7 May 2015

Warum läuft Herr R. Amok, pièce mise en scène par Susanne Kennedy pour les Münchner Kammerspiele, était présentée cette semaine au Theatertreffen, festival qui présente chaque année les pièces germanophones les plus remarquables de l’année. En 2014, la metteuse en scène fut déjà récompensée lors de cette rencontre annuelle pour sa pièce Fegefeuer in Ingolstadt. Elle crée ici à nouveau des images prenantes qui distillent la théâtralité et laisse une tension sous-jacente grandir de façon étrangement inquiétante. Une pièce sans compromis.

 

tt15 theatertreffen warum laeuft herr R amok fassbinder susanne kennedy

© JU/Ostkreuz

 

L’espace éblouissant et froid dans lequel se déroule chaque scène de la soirée, dans une lenteur minutieuse et oppressante, se présente comme un cube artificiel dont les murs sont recouverts d’une imitation bois. Cela évoque vaguement un sauna, un intérieur de magasin ou un salon, mais dans tous les cas il y a quelque chose d’insipide. Lorsque le public s’installe, deux femmes se tiennent derrière un comptoir. Leurs visages sont recouverts d’un masque, déformation partielle et légèrement inquiétante, elles pourraient être des mannequins. Un écran tombe entre chaque scène et annonce d’une voix robotique le lieu dans lequel la scène suivante se déroule : en voiture, dans un magasin de disque, chez le médecin, dans le salon, dans un bar… La pièce alors projetée sur cet écran est presque identique mais pas tout à fait. Une plante artificielle se trouve sur scène, tout comme sur l’image qui sert d’intermède, mais elle n’est pas au même endroit : de petits décalages inexplicablement irritables.

 

tt15 theatertreffen warum laeuft herr R amok fassbinder susanne kennedy

© JU/Ostkreuz

 

La pièce Warum läuft Herr R. Amok est une adaptation du film du même nom, réalisé en 1970 par Rainer Werner Fassbinder et Michael Fengler, qui s’intéresse au quotidien petit bourgeois et monotone d’un homme subissant au fur et à mesure des échecs plus terribles qu’ils n’y paraissent : le protagoniste essaye ainsi de trinquer avec son patron « à la fraternité », lors d’une fête de son entreprise, mais se ridiculise publiquement.

 

 

Un ennui profond se dégage des personnages qui parlent sans entrain, mais distinctement et avec lenteur. Leur façon laconique de s’exprimer est étrange ce qui est accentuée par le fait que leurs voix sont doublées et que chaque hésitation est amplifiée. On échange quelques blagues avec des amies et des banalités chez le médecin, leur comportement maladroit fait sourire et chaque mouvement semble pouvoir briser soudain le calme surfait qui règne. C’est avec la même monotonie que Monsieur R. assomme soudain la voisine, sa femme et son fils. Le souffle coupé, choqué, le public peut à peine rire pour essayer d’évacuer le malaise. La pièce arrive alors à un paroxysme extrêmement fort, que Susanne Kennedy atteint grâce à une précision et une patience presque obsessionnelle, puis clôt la pièce par un épilogue joué par des comédiens non professionnel, sans masque, qui ne peuvent saisir pourquoi monsieur R. fut pris de cette folie furieuse.

 

Dommage pour les spectateurs qui n’auront pas eu la patience d’attendre le dénouement !

 

 

Marie Urban

 

 

Warum läuft Herr R. Amok
Haus der Berliner Festspiele
3 et 4 mai | 19h30 | 14-55€
Berlinerfestspiele.de

 

Partagez cet article

Leave a Reply

  • BERLIN POCHE #74 - JUILLET/AOÛT 2015
  • BERLIN POCHE #73 - JUIN 2015
  • BERLIN POCHE #72 - MAI 2015
  • BERLIN POCHE #71 - AVRIL 2015
  • BERLIN POCHE #70 - MARS 2015
  • BERLIN POCHE #69 - FÉVRIER 2015
  • BERLIN POCHE #68 - DÉC.14/JAN.15
  • BERLIN POCHE #67 - NOVEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #66 - OCTOBRE 2014
  • BERLIN POCHE #65 - SEPTEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #64 - JUILLET/AOÛT 2014
  • BERLIN POCHE #63 - JUIN 2014
  • BERLIN POCHE #62 - MAI 2014
  • BERLIN POCHE #61 - AVRIL 2014
  • BERLIN POCHE #60 - MARS 2014
  • BERLIN POCHE #59 - FÉVRIER 2014
  • BERLIN POCHE #58 - JANVIER 2014
  • BERLIN POCHE #57 - DÉCEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #56 - NOVEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #55 - OCTOBRE 2013
  • BERLIN POCHE #54 - SEPTEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #53 - JUILLET / AOÛT 2013
  • BERLIN POCHE #52 - JUIN 2013
  • BERLIN POCHE #51 - MAI 2013
  • BERLIN POCHE #50 - AVRIL 2013
  • BERLIN POCHE #49 - MARS 2013
  • BERLIN POCHE #48 - FÉV 2013