La K7 renaît de ses cendres

Publié le Vendredi 17 juillet 2015

On l’avait remarqué, le vinyle revient à la mode (on en a même fait un dossier spécial ici). Mais derrière lui, plus discrètement, se cache aussi sa petite sœur : la cassette audio. « Rétro » opposée à « vieillot », de plus en plus de labels les produisent et s’adresse à un public de niche. Kitchen Leg Records est l’un d’entre eux.

 

brabrabra

 

Kitchen Leg Records est un label berlinois pas comme les autres. Andrew et Federica produisent des artistes, organisent des concerts et publient leurs albums… sur des cassettes audio ! Ce mois-ci, ils ont produit leur sixième effort : The Fingers – Pass Me The Salt.

 

Engagé, punk & DIY

Le projet a été formé il y a un an et demi. Elle est Italienne et lui, Canadien. Tous deux sont passionnés de musique. Federica nous explique pourquoi le duo enregistre sur ce média : « La cassette, c’est un choix économique, mais aussi esthétique, et on aime bien le côté DIY » (N.D.L.R. Do It Yourself, « faites-le vous-même » pour la traduction littérale). En préférant la Tape au CD, Federica et Andrew se libèrent d’un impératif : ils produisent directement depuis chez eux et peuvent ainsi être sûrs de la qualité de l’enregistrement. Ils  décident du nombre de productions et « designent » eux-mêmes leurs œuvres, chacune étant marquée d’un collage signé Andrew.

 

Du rôle des femmes

Jusqu’à maintenant, si les groupes produits ne sont pas entièrement féminins, ils sont au moins mixtes avec une voix de femme. « Mais si on trouve des hommes qui nous intéressent, on les produira aussi », nous rassure Federica. Le duo n’a pas de préférence pour un genre particulier, mais Federica reconnaît tout de même qu’elle et Andrew ont un penchant pour une certaine forme de rock : « On recherche un certain esprit low-fi, punk, new wave… », précise Federica. Et si, pour l’instant, c’est la scène féminine qui prime, c’est non seulement à cause du féminisme des producteurs, mais aussi car la scène féminine est généralement plus libre, ne joue pas de manière classique. « On n’a pas de Jimi Hendrix comme modèle… Et dans la musique punk, plein de nanas s’improvisent batteuses, guitaristes, inventent par elles-mêmes, c’est hyper intéressant », ajoute-t-elle.

 

Une alternative au numérique

La K7, c’est aussi une manière de revaloriser les musiciens : une fois l’objet en main, on prend conscience de la matérialité de la musique et du travail qu’il y a derrière. « En plus, on est obligés d’écouter les chansons dans l’ordre décidé par l’artiste, ce qui est très important d’après moi », complète Federica. Si ce média les a séduits, c’est aussi parce qu’ils se sentaient perdus dans la masse d’informations que propose le Web. « On a l’impression que tout va plus vite aujourd’hui, avec les technologies, le numérique… mais en fait, on met autant de temps pour tomber amoureux qu’il y a 100 ans ! Et pour la musique, c’est pareil », balance Federica en riant. Mais comme il faut se mettre à la page et que ces deux passionnés ne sont pas réacs, leurs K7 sont vendues à des concerts et chez certains disquaires… mais aussi sur Bandcamp !

 

 

Marie-Alix Détrie

Kitchen Leg Records

Pour suivre l’actualité du label, direction Tumblr

Pour écouter le son du label, direction Bandcamp

Partagez cet article

Une réponse à “La K7 renaît de ses cendres”

  1. […] la mode « old school » qui revient, en même temps que les bretelles et les K7 (article à lire ici). Cool ou pas cool, une chose est sûre : la danse sur roulettes, Berlin Poche recommande […]

Laisser un commentaire

  • BERLIN POCHE #74 - JUILLET/AOÛT 2015
  • BERLIN POCHE #73 - JUIN 2015
  • BERLIN POCHE #72 - MAI 2015
  • BERLIN POCHE #71 - AVRIL 2015
  • BERLIN POCHE #70 - MARS 2015
  • BERLIN POCHE #69 - FÉVRIER 2015
  • BERLIN POCHE #68 - DÉC.14/JAN.15
  • BERLIN POCHE #67 - NOVEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #66 - OCTOBRE 2014
  • BERLIN POCHE #65 - SEPTEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #64 - JUILLET/AOÛT 2014
  • BERLIN POCHE #63 - JUIN 2014
  • BERLIN POCHE #62 - MAI 2014
  • BERLIN POCHE #61 - AVRIL 2014
  • BERLIN POCHE #60 - MARS 2014
  • BERLIN POCHE #59 - FÉVRIER 2014
  • BERLIN POCHE #58 - JANVIER 2014
  • BERLIN POCHE #57 - DÉCEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #56 - NOVEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #55 - OCTOBRE 2013
  • BERLIN POCHE #54 - SEPTEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #53 - JUILLET / AOÛT 2013
  • BERLIN POCHE #52 - JUIN 2013
  • BERLIN POCHE #51 - MAI 2013
  • BERLIN POCHE #50 - AVRIL 2013
  • BERLIN POCHE #49 - MARS 2013
  • BERLIN POCHE #48 - FÉV 2013