Lumumba, ou le Mandela congolais

Publié le Dimanche 5 juillet 2015

AfricAvenir projettera Lumumba au Freiluftkino Hasenheide le 9 juillet à 21h30. Le film, sorti en 2000, raconte l’histoire du héros national du Congo, promptement élu premier ministre du pays après la proclamation de l’indépendance le 30 juin 1960. Un long-métrage historique prenant, qui mêle rêves d’indépendance et entourloupes politiques.

 

lumumba_14(1)

 

Lumumba fait l’effet d’une bombe. À travers ce long-métrage, Raoul Peck crie et dénonce l’impérialisme belge, accuse les gouvernements occidentaux, et rend hommage à un héros national prêt à tout pour mener son pays à un idéal d’indépendance, de démocratie et de vivre ensemble.

 

A Self-made politician

 

Patrice Lumumba, politicien autodidacte, travaille comme employé de bureau dans une société minière puis comme journaliste. Il découvre alors l’ampleur des richesses de son pays, des matières premières qui jouent un rôle dans l’économie mondiale, dont les profits ne sont en aucun cas partagés avec les Congolais. C’est ainsi que naît son idée d’un Congo souverain. Il crée l’Association du Personnel Indigène des Colonies et commence à jouer un rôle dans la politique internationale.

 

30 juin 1960, Lumumba gagne son combat : le Congo est indépendant. Il devient alors premier ministre sous le président Kasa Vubu. Or, cette indépendance est un piège. La Belgique est persuadée qu’elle trouvera d’ici peu un pays en crise, incapable de s’autogérer suite à presque un siècle passé sous le joug de Léopold II, Roi de Belgique.

 

Deux mois et puis s’en va

 

S’en suivent alors des manipulations politiques et psychologiques qui tendent à le faire vaciller. Celui qui s’est battu pour l’indépendance se retrouve face à des émeutes, à des alliés qui, tour à tour, deviennent ses ennemis. L’homme, resté à peine plus de deux mois au pouvoir, mourra assassiné en 1961.

 

Entre longue montée au pouvoir et rapide descente aux enfers, la vie de cet homme, profondément bon et convaincu par la cause qu’il sert, méritait d’être tournée, ainsi que le système inhumain dans lequel il a évolué.

 

 

Quand humanité et politique s’opposent

 

« Je suis né 50 ans trop tôt », conclut Lumumba. Mais quand on voit, aujourd’hui encore, la politique menée par Denis Sassou N’guesso, président du Congo de 1979 à 1992 puis de 1997 à aujourd’hui, on se rend compte que l’équilibre et la liberté que prônait Lumumba ne sont pas qu’une histoire de temps. Car même toutes ces années plus tard, bien qu’ayant connu une forte croissance économique, le pays est toujours plongé dans la corruption.

 

Un film fort de Raoul Peck qui rappelle à quel point la lutte pour un monde meilleur est un chemin épineux – surtout quand cet idéal ne bénéficie pas aux acteurs politiques internationaux.

 

 

Marie-Alix Detrie

 

 

AfricAvenir präsentiert: Lumumba

9 juillet | Freiluftkino Hasenheide |21h30 | 7,50€

Africavenir.org

 

Gagnez 1×2 places en nous écrivant à Spiel@berlinpoche !

Partagez cet article

Laisser un commentaire

  • BERLIN POCHE #74 - JUILLET/AOÛT 2015
  • BERLIN POCHE #73 - JUIN 2015
  • BERLIN POCHE #72 - MAI 2015
  • BERLIN POCHE #71 - AVRIL 2015
  • BERLIN POCHE #70 - MARS 2015
  • BERLIN POCHE #69 - FÉVRIER 2015
  • BERLIN POCHE #68 - DÉC.14/JAN.15
  • BERLIN POCHE #67 - NOVEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #66 - OCTOBRE 2014
  • BERLIN POCHE #65 - SEPTEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #64 - JUILLET/AOÛT 2014
  • BERLIN POCHE #63 - JUIN 2014
  • BERLIN POCHE #62 - MAI 2014
  • BERLIN POCHE #61 - AVRIL 2014
  • BERLIN POCHE #60 - MARS 2014
  • BERLIN POCHE #59 - FÉVRIER 2014
  • BERLIN POCHE #58 - JANVIER 2014
  • BERLIN POCHE #57 - DÉCEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #56 - NOVEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #55 - OCTOBRE 2013
  • BERLIN POCHE #54 - SEPTEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #53 - JUILLET / AOÛT 2013
  • BERLIN POCHE #52 - JUIN 2013
  • BERLIN POCHE #51 - MAI 2013
  • BERLIN POCHE #50 - AVRIL 2013
  • BERLIN POCHE #49 - MARS 2013
  • BERLIN POCHE #48 - FÉV 2013