PUBLI-ARTICLE : Lübeck Art Studio présente “The Phases of Rammstein”

Publié le Friday 6 September 2013

Un portrait contemporain de l’idéal de Rammstein : la nouvelle série de l’artiste Carl Wassa Lübeck (Suède) est à découvrir lors de PREVIEW BERLIN ART FAIR / BERLIN ART WEEK 2013, du 19 au 22 septembre.

 

cwluebeck2

 

Le travail de C.W. Lübeck crée une tension dont on a du mal à se défaire. D’abord, parce que son travail opère à un niveau psychologique qui met au défi le spectateur et se concentre autour d’un discours jouant à la fois sur des modalités personnelles et globales. C’est ce processus qui en fait une recherche si importante et si pertinente aujourd’hui.

 

Inspirée par le groupe de metal industriel allemand Rammstein, sa nouvelle exposition intitulée « The Phases of Rammstein » est programmée dans la foire d’art contemporain PREVIEW 2013 lors de la Berlin Art Week. Le groupe, formé en 1994, est composé de Till Lindemann (chants), Richard Z. Kruspe (guitare et chœur), Paul H. Landers (guitare et chœur), Oliver « Ollie » Riedel (basse), Christoph « Doom » Schneider (batterie et percussion électronique) et Christian « Flake » Lorenz (synthétiseurs). Rammstein travaille sur des thèmes sombres accompagnés de lourds riffs de guitare, de beats industriels et de voix cinglantes.

 

Reise, Reise” (Voyage, voyage) la chanson éponyme d’un album du groupe, est basée sur l’histoire du crash aérien le plus meurtrier de l’histoire. Le 12 août 1985, le vol Japan Airlines 123 subit une explosion qui causa la destruction de toutes les commandes de l’avion et rendit l’appareil incontrôlable. Luttant pour leur survie, les pilotes réussirent à garder l’avion en l’air pendant près d’une demi-heure, mais se retrouvèrent finalement pris au piège des cimes des montagnes entourant le mont Fuji et ne purent éviter le crash. Sur les 524 passagers à bord de l’appareil, seulement 4 survécurent. Jonglant avec les thématiques de la tragédie, le travail de Rammstein a pourtant beaucoup en commun avec la théorie de l’aliénation de Marx. L’aliénation est le résultat systématique d’une vie dans une société stratifiée, car être une part mécanique d’une classe sociale prive une personne de son humanité. Après que l’Ouest est devenu une société industrielle, ce sens de l’aliénation s’est encore intensifié. Cela est particulièrement vrai dans le mode de production capitaliste au sein duquel les travailleurs perdent invariablement leur habilité à déterminer leur destinée.

 

Chez C.W. Lübeck, le mouvement est présent, mais il prend corps dans une arène grotesque dans laquelle la chair est pelée pour révéler une masse de tissus musculaires et d’éléments non-humains. Ses œuvres sont à la fois éblouissantes et choquantes dans leur honnêteté. Il y a tellement d’idées et d’énergie circulant dans ces œuvres que leur observation opère comme une conversation en temps réel. Chacune de ses pièces uniques requière votre attention. Les images de surface vous saisissent et le message porté pénètre votre subconscient.

 

cwluebeck1

 

Les peintures de C.W. Lübeck sont caractérisées par une combinaison unique de réalisme et d’abstraction surréaliste. Je trouve cette série, « The Phases of Rammstein », assez perturbante. L’artiste C.W. Lübeck s’y connaît bien en anatomie et a utilisé ce savoir afin de donner une réalité perturbante à ces figures surréalistes tordues. Bien que ce ne soit pas particulièrement beau, j’aime cette pièce à la fois pour le traitement assuré et l’exploration psychologique captivante mise en jeu ici.

 

Comme le dit C.W. Lübeck : « Je me souviens me dire à moi-même : ʺC’est assez incroyable ce que la musique de Rammstein et mon art ont en commun !ʺ. Des chansons telles que ʺBück Dichʺ (Penche-toi), ʺReise, Reiseʺ (Voyage, Voyage), ʺBestrafe mich” (Punis-moi), ʺMein Teilʺ (Ma Part, ʺMutterʺ (Mère) ou encore ʺSehnsuchtʺ (Nostalgie) ont déjà laissé leur marque dans mes peintures les plus récentes. »

 

Il y a quelques années, C.W. Lübeck en vint à penser la possibilité de briser les règles artistiques tout en essayant de rester fidèle aux points de vue professionnels sur les formes artistiques, les techniques et sur l’industrie de la musique metal. La seule solution fut d’entrer dans le surréalisme et de de créer une combinaison inimaginable entre une société post-industrielle et son art.

 

Le corps humain représente encore un secret inexploré pour le monde scientifique, incarnant un challenge excitant pour Lübeck, corps englués, gestes grotesques et positions impossibles, qui ne sont qu’une infime part de ce qu’il exploite dans son art et fixe sur le papier à l’aide de son crayon.

 

L’art de C.W. Lübeck n’est pas un théâtre des horreurs mais un message sensible, une manière méthodique d’inspecter la variété artistique et d’examiner la question du jusqu’où peut-on aller dans l’art et combien de temps l’art prévaudra-t-il ?

 

C.W. Lübeck a exprimé en 2001 lors de la troisième édition de la Biennale d’art contemporain de Florence (Italie) sa réaction aux événements tragiques du 11 septembre de New York. La Biennale a été choisie pour être incluse dans le programme de l’ONU « A dialogue among civilization ».

 

 

A.R.

 

 

The Phases of Rammstein
Lübeck Art Studio / C.W. Lübeck
Carllubeck.com
Facebook.com/LubeckArt

 

Preview Berlin Art Fair 2013
Opernwerkstätten Berlin
Zinnowitzer Str. 9, 10115 Berlin
Previewberlin.de
Berlinartweek.de

 

Horaires d’ouverture :
Du vendredi 20 septembre au dimanche 22 septembre 2013
Tous les jours : 13-20h

 

Preview professionnelle :
Jeudi 19 septembre 2013
14-18h (sur invitation)

 

Réception d’ouverture :
Jeudi 19 septembre 2013
18-22h

Partagez cet article

Leave a Reply

  • BERLIN POCHE #74 - JUILLET/AOÛT 2015
  • BERLIN POCHE #73 - JUIN 2015
  • BERLIN POCHE #72 - MAI 2015
  • BERLIN POCHE #71 - AVRIL 2015
  • BERLIN POCHE #70 - MARS 2015
  • BERLIN POCHE #69 - FÉVRIER 2015
  • BERLIN POCHE #68 - DÉC.14/JAN.15
  • BERLIN POCHE #67 - NOVEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #66 - OCTOBRE 2014
  • BERLIN POCHE #65 - SEPTEMBRE 2014
  • BERLIN POCHE #64 - JUILLET/AOÛT 2014
  • BERLIN POCHE #63 - JUIN 2014
  • BERLIN POCHE #62 - MAI 2014
  • BERLIN POCHE #61 - AVRIL 2014
  • BERLIN POCHE #60 - MARS 2014
  • BERLIN POCHE #59 - FÉVRIER 2014
  • BERLIN POCHE #58 - JANVIER 2014
  • BERLIN POCHE #57 - DÉCEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #56 - NOVEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #55 - OCTOBRE 2013
  • BERLIN POCHE #54 - SEPTEMBRE 2013
  • BERLIN POCHE #53 - JUILLET / AOÛT 2013
  • BERLIN POCHE #52 - JUIN 2013
  • BERLIN POCHE #51 - MAI 2013
  • BERLIN POCHE #50 - AVRIL 2013
  • BERLIN POCHE #49 - MARS 2013
  • BERLIN POCHE #48 - FÉV 2013